La Belle au Pont Dormant


Petit week-end entre amis à l’Orée de Marmeloux en Septembre…

Les soirées sont fraîches, mais le soleil et la chaleur nous assomment la journée.

Pour digérer le repas copieux de Josie, l’Aubergiste de Sainte Catherine, nous voilà partis, direction Saint Germain. Petite ballade dans les sous-bois, à la recherche d’un peu de fraîcheur.

Pas une rando, juste une ballade, on a dit ! D’ailleurs, Valérie, garde sa petite robe noire …..synonyme d’une promenade soft !




Les voitures garées au bord d’un chemin, on découvre un sentier qui s’enfonce dans la forêt.

Valérie chausse ses baskets, et nous cheminons, direction la cascade de Gomot.
On descend le long du chemin, qui peu à peu se transforme en sentier.
La verdure est exubérante, la mousse et le lichen envahissent la forêt.
Le sentier devient de plus en plus escarpé, signe que la cascade n'est plus très loin.






Après quelques sauts de cabris, la cascade s’offre à nous. Toujours aussi belle et rafraîchissante.

Le bruit n'est pas assourdissant, cette eau se déverse tranquillement.
Valérie en tête, chacun dégaine son i phone, et nous partons pour un bal de clichés, selfies et vidéos.
Le reportage photo touche à sa fin, et ce qui nous intéresse, à ce moment là, c’est de suivre La Faredonde, ce petit ruisseau qui alimente la cascade.
Mais, comme d' habitude quand on descend il faut remonter et là, la grimpette est un peu raide !


 


Petite traversée au milieu des traces forestières.....


A mi chemin de la remontée, on bifurque à droite, pour redescendre de nouveau par un autre sentier, bien plus raide.
Valérie se demande alors si elle a vraiment la tenue adéquate au milieu des douglas et des fougères…

Après quelques centaines de mètres de descente, nous voilà arrivés au Pont Dormant !


Il ne paye pas de mine ce pont, mais il est magique, niché au milieu de la verdure, caché par de grandes branches de sapins. L’idée de trouver un pont à cet endroit est juste improbable….

Bien sûr, le premier reflexe, c’est photos et selfies … puis devant cette nature luxuriante et majestueuse, on se sent happés par le calme et on s’invite naturellement à la zen attitude.

...




Et là, on se pose. On s’assoit, enfin pour ceux qui ne sont pas en robe ! On ne dit rien, on contemple...
On lève les yeux, on découvre le ciel bleu, en forme de puzzle, dont les pièces sont éparpillées au travers des sommets de sapins.

Juste le bruit de l’eau…un doux bruit qui coule…le temps s’arrête…nos pensées semblent s’écouler lentement avec cette eau qui nous échappe, source de plénitude et de relaxation. ...


Notre région est vraiment belle, et l’Auvergne regorge de trésors insoupçonnés qui se cachent au détour de sentiers escarpés, de chemins sinueux et de forêts de résineux…

Notre weekend s’achèvera mais on gardera en mémoire cette superbe escapade à la cascade et la découverte de ce pont dormant, basic, certes, mais investi d’une magie naturelle aux myriades de sensations…


Merci à ma copine Valérie de s'être prêtée au jeu...
A très vite !

N'hésitez pas à aimer, commenter ou partager ...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *