N° 2

Chemin

19,01 Km

 

Visite chez les Tantes


Randonnée sur chemin


Toirat par les Vialettes et le Rodel

 



Plan de la boucle


Départ du gite Orée de Marmeloux
Chemin à 20m de la maison



Indice de Dépense Energétique (IDE)

L'indice de dépense energetique prend en compte le profil du parcours ainsi que l'activité associée. 1km à vélo de route à 20km/h sur du plat = IDE1

La visite des Tantes: Marche IDE41

 
 

Utilisation de la fiche: Fash code ou lien web

 
 

Utilisation du lien :

Une appli de randonnée est nécessaire.
1. Flasher le code
2. Enregistrer le fichier proposé
3. Ouvrir avec votre appli de rando préferée

 

Cliquer sur le lien ci-dessous


https://www.visugpx.com/iFFurT9mWN

 

Le grin de sel du gîte


Boucle facile qui peut se faire avec des enfants mais le parcours reste assez long.
Le chemin est très praticable, des baskets sont suffisantes, le temps de parcours est relativement long.

Alternent chemins dans de vastes étendues, sous-bois et forêts. En remontant direction La Prangère, on croise quelques troupeaux de vaches. Vers Toirat, de belles exploitations agricoles vous feront découvrir de magnifiques limousines. Les buses vous accompagneront au fil des détours de chemins, et surtout, regardez bien sur les bois des clôtures de fil de fer barbelé, elles s'y posent très souvent, surtout du coté de Lozemond en direction de l'Orée de Marmeloux. Entre Le Rodel et Farges, vous enjamberez le ruisseau de Châteauneuf que j'ai déjà évoqué dans une autre rando.
Ouvrez bien les yeux, chevreuils, lièvres et buses seront là pour vous !

Cette petite rando vous fait traverser quelques hameaux du village du Vernet la Varenne.
Le Vernet est un paisible bourg rural dans les Monts du Livradois avec ses quelques 700 habitants. Il y avait sur la commune un filon d’améthyste, dont l'exploitation fut interrompue en 1974, mais vous pouvez tout de même satisfaire votre curiosité en allant aux mines de Pégut à 5 km du gîte. Vous trouverez les coordonnées sur le site dans la rubrique "activités sur place".
Le Centre Equestre des Fougères, le plan d'eau du Vernet, le musée des automates, le Château de Montfort....autant de curiosités à ne pas manquer !
La légende veut que la Reine Margot, fit bâtir ce château pour y loger ses favoris...


Pourquoi "Le chemin des Tantes" ?


Nos deux vieilles tantes, tante Guite à Toirat et tante Maria au fond du Vernet aimaient que l'on passe les saluer quand nous étions petits....A vélo ou à pieds, avec mes frères et sœurs, nous faisions régulièrement le chemin. On traversait ces petits hameaux, nichés en plein monde rural, mais emprunts de tant de couleurs, odeurs et vie ! Des paysages toujours différents, sans cesse renouvelés, c'etait magique et magnifique !
Le chemin était long, mais la course derrière les vaches, l'arrêt dans certaines fermes que nous connaissions bien et la poursuite des moutons nous écourtaient cette sensation de ne jamais arriver. Un de nos jeux favori était le défi du fil électrique des clôtures... (jeu qui m'apparait aujourd'hui comme complètement stupide..!)... Nous prenions une herbe assez longue et touchions la clôture. On tressaillait, bien sûr, mais le défi était de le toucher avec une herbe de plus en plus courte. Le gagnant étant celui qui avait le plus réduit son herbe !!
Au retour nous revenions toujours avec du lait frais, dans nos bouteilles...mais avant de rentrer, ma tante Maria nous en donnait un verre, sorti tout droit du pis de la vache, le lait bourru, c'est comme cela qu'on l'appelait ! Il était tiède et tellement mousseux !!
Bactéries, germes pathogènes ou microbes lactiques nous étaient inconnus et complètement étrangers ! Et même aujourd'hui, quand c'est possible, pour rien au monde, je ne refuse un verre de lait bourru !
Si vous voulez sortir des sentiers battus et de votre zone de confort, je vous livre un petit secret: Deux exploitants agricoles pourront vous faire découvrir ces saveurs oubliées, à La Prangère ou au Rodel, il suffit de demander. Alain et Thierry se feront une joie de vous faire découvrir ou redécouvrir ce lait épais, crémeux, mousseux et tellement savoureux !!

Alors chaussez vos baskets, chargez vos sacs à dos et en avant, allez saluer mes tantes !



N'hésitez pas à commenter, aimer et partager !

 

2 Comments

  1. Valou dit :

    Jolie histoire que tu narres là; on a envie de suivre tes pas pour découvrir tes paysages d’enfance. Moi aussi j’adore le lait bourru, encore tout chaud qui te laisse de jolies moustaches !!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *